Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
112 RACING TEAM

112 RACING TEAM

ROULAGES CIRCUITS, RÉSULTATS, RÉSUMÉS DES STAGES ET COMPÉTITIONS

Publié le par 112 Racing Team
Publié dans : #CHAMPIONNAT D'ESPAGNE
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors
Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris,  Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU,  Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ...  je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors

Après Alcarras, me voici sur le Circuit de Jerez. Que la route fut longue 1700 Kms depuis Chambéry, mais cela valait vraiment le coup. Je retrouve sur place Loris, Ludo et Charles avec qui nous formons la petite équipe de Français dans ce Championnat avec chacun son niveau, Loris dans son championnat RIEJU, Ludo se battant pour la gagne, Charles qui se bat pour le milieu de tableau et moi le petit Tom qui suit en queue de peloton, mais qui apprends jour après jour.Mon gros handicap dans cette saison est le fait que je ne roule pas assez entre chaque course, étant donné que mes parents ont racheté un second restaurant et non vraiment plus trop le temps pour me faire rouler, malgré de gros efforts d'organisation de mon père pour n’emmener sur les weekends de course. La différence avec la 25 Power est juste énorme, Là je dispose d'une moto que je ne connais pas vraiment et d'un mécano qui me pose plein de questions dès que je rentre de piste avec un tableau à remplir sur lequel je dois détaillé tout mon ressenti sur chaque virage, indiqué tout mes repères etc ... je comprends vite que je ne suis plus dans l'esprit compétition moto plaisir mais tout simplement dans le monde de la Compétition. Et Franchement bravo à tous ses pilotes qui analysent tout afin d’être le plus performant possible. Pour ma part c'est très dur, je reste toujours ou presque dans un pilotage d’instinct ce qui me vaut d’être dans le dernier wagon. Dans ce monde là, l'instinct reste derrière mais le travail, la précision eux sont devant. Pour Adrien je n'ai pas trop mal roulé puisque j'améliorais mes chronos durant toute la course? Je n'arrive pas à donner le meilleur de moi même durant les essais libre et les essais qualif, je ne pars pas avec le couteau entre les dents. Ce qu'il me manque le plus, c'est cette putain de vitesse de passage en courbe avec tous les points de repères que cela implique. et je n'y arrive pas, j'ai un blocage que je ne maîtrise pas. Mon père me la répéter au moins 100 fois, essaye juste 1 fois afin de comprendre ce moment. Comme vous pourrez le constater dans la vidéo j'utilise beaucoup trop mon frein moteur au lieu de prendre les freins et garder de la vitesse, on en reviens à la vitesse de passage .... Sinon le weekend était sympa, le circuit ou roule les GP au top et l'on a fait de belle rencontre. Voilà merci à Adrien pour son aide et la bonne ambiance des frenchis sur le paddock sans oublier les espagnols adorables. Merci encore à tous amis et sponsors

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog